Bienvenue sur la nouvelle plateforme syndicale de la CGT & UGICT Valeo St-Quentin-Fallavier

Pour répondre à vos questions Ouvriers, Etam, ingénieurs & Cadres, la CGT publie ce site dédié à vous aider. S'engagez à vos côtés, réussir ensemble. Inscrivez-vous pour accéder à l'intégralité du site et de nos données... !

Le Numérique autrement !

La transformation numérique des entreprises et des administrations nous offre l’opportunité de questionner les modes d’organisation, de management et de collectifs de travail. La transformation numérique doit permettre d’améliorer la qualité de vie au travail. C’est possible si l’on réunit certaines conditions (placer le salarié au cœur de cette transition, prendre en compte les contextes organisationnels …). Or, les dérives sont nombreuses et génèrent des risques psychosociaux et un syndrome d’épuisement professionnel.

Plateforme dédié !

Avec cette plateforme, nous proposons la création d’un lieu commun qui reflète au mieux la diversité et la richesse de l’activité syndicale viennent de tout le territoire et de tous les secteurs d’activité professionnelle.
N'attendez pas qu on vous donne la parole. Prenez là !
Référence-Syndicale, 1er plateforme syndicale CGT Valeo

Multi-Usage

C’est en effet dans l’ADN militant de créer des espaces et des moyens d’expression pour les salariés Valeo. L’usage du web comme outil d’information et d’échange est d’ailleurs particulièrement développé chez les jeunes, les ouvriers, les Etam, les ingénieurs et les cadres. Les syndicats ne s’y sont pas trompés : il existe déjà des centaines de blogs CGT dispersés chez divers hébergeurs.

Simple-Rapide

Grâce à une interface intuitive et une aide d’utilisation, vous serez à l’aise dès vos premiers pas sur le site. Aucun savoir faire ou compétence technique ne sont nécessaires pour rechercher une documentation ou pour vous tenir à jour de l’action syndicale Valeo.

N'hésitez pas à nous rejoindre !

Nous rejoindre ?

Se syndiquer c’est d’abord exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d’être acteur (actrice) de la vie de notre établissement Valeo.

img

Vous souhaitez vous investir dans le syndicat cgt Valeo et devenir un militant actif ? Vous pouvez nous rejoindre dès maintenant et nous aider développer notre syndicat !

Syndicat CGT - @cgt-valeo.com

Dernières nouvelles

Retrouver les dernières actualités mises à jour en temps réel sur la Plateforme syndicale

Convention Collective Métallurgie

Avec le projet d’accord sur la nouvelle convention collective que souhaite faire passer l’UIMM.

En payant (peu), un patron pourrait virer rapidement un salarié malade. En effet, avec le projet du patronat, le licenciement serait possible dès le début de l’arrêt de travail selon les critères posés par la jurisprudence (absence prolongée ou absences répétées entraînant une perturbation dans l’entreprise qui oblige à procéder au remplacement définitif du salarié dans un délai raisonnable -entendre rapidement-). La contrepartie généreuse de l’UIMM : une majoration de 50% de l’indemnité de licenciement si le choix de licencier le salarié intervient avant l’expiration des durées d’absence suivantes, c’est-à-dire 2 mois calendaires si le salarié justifie d’un an d’ancienneté, 4 mois calendaires si le salarié justifie de 5 ans d’ancienneté ou 6 mois calendaires si le salarié justifie de 10 ans d’ancienneté. Dans cette fiction, le PDG s’en donne à cœur joie pour faire tourner les serviettes….. du licenciement d’un salarié qui vient d’apprendre sa grave maladie. Pour que ce projet patronal ne passe pas, le 6 décembre prochain, mobilisons-nous ! https://ftm-cgt.fr/tract-les-vendredis-de-laction/

Témoignage sur le vif, un PDG licencie en profitant de l’arrêt maladie !

En payant (peu), un patron pourrait virer rapidement un salarié malade. En effet, avec le projet du patronat, le licenciement serait possible dès le début de l’arrêt de travail selon les critères posés par la jurisprudence (absence prolongée ou absences répétées entraînant une perturbation dans l’entreprise qui oblige à procéder au remplacement définitif du salarié dans un délai raisonnable -entendre rapidement-). La contrepartie généreuse de l’UIMM : une majoration de 50% de l’indemnité de licenciement si le choix de licencier le salarié intervient avant l’expiration des durées d’absence suivantes, c'est-à-dire 2 mois calendaires si le salarié justifie d’un an d’ancienneté, 4 mois calendaires si le salarié justifie de 5 ans d’ancienneté ou 6 mois calendaires si le salarié justifie de 10 ans d’ancienneté. Dans cette fiction, le PDG s’en donne à cœur joie pour faire tourner les serviettes….. du licenciement d’un salarié qui vient d’apprendre sa grave maladie. Pour que ce projet patronal ne passe pas, le 6 décembre prochain, mobilisons-nous ! https://ftm-cgt.fr/tract-les-vendredis-de-laction/

Publiée par Ftm-Cgt sur Jeudi 26 septembre 2019